SwiSCI-Host | SPF
SwiSCI-Host | SPS

Mobilité et moyens auxiliaires

Des pièces d’habitation sans obstacles sont essentielles pour une vie indépendante et autonome

Mobile à domicile – adaptations et moyens auxiliaires facilitant l’indépendance au quotidien

Pour les personnes ayant un handicap physique, l’accessibilité au sein de leur propre domicile est extrêmement importante pour mener une vie en grande partie autonome. Alors que qualifie-t-on vraiment de «logement accessible» et quelles sont les principales adaptations à domicile à réaliser pour les personnes paraplégiques?

L’accessibilité commence avec l’interrupteur

Par barrière, on n’entend pas uniquement les seuils de porte trop hauts, mais également toutes les contraintes spatiales qui peuvent empêcher les personnes touchées de pouvoir se déplacer et vivre librement dans les pièces de l’habitation sans aide extérieure. Un logement accessible commence par des chambranles suffisamment larges et sans seuils, des interrupteurs, robinetteries, poignées de portes ou de placards facilement atteignables et va jusqu'aux sanitaires et meubles adaptés pour les personnes à mobilité réduite. [1]

En moyenne deux adaptations dans le logement

Comme le montrent les résultats de l’étude SwiSCI de la RSP, les personnes paraplégiques en Suisse ont en moyenne deux adaptations dans leur habitation. La nécessité d’adaptations varie en fonction de la mobilité individuelle, la hauteur de la lésion et le type de paraplégie. Les personnes avec une paralysie complète ont le besoin le plus important. 85% des paraplégiques ont au moins une adaptation dans leur habitation. Les deux adaptations les plus courantes se trouvent dans la salle de bain: 63% ont une douche accessible en fauteuil roulant et 57% une poignée à côté des toilettes. La troisième adaptation la plus importante (45%) est une rampe. [2]

Réferences

  • [1] Plus d’informations sur l’accessibilité des logements: Centre Construire sans obstacles, Association suisse des paraplégiques: http://www.spv.ch/fr/que_faisons-nous/construire_sans_obstacles/ 
  • [2] Anneke Hertig-Godeschalk, Armin Gemperli, Ursina Arnet, Timo Hinrichs, for the SwiSCI study group: Availability and need of home adaptations for personal mobility among individuals with spinal cord injury. The Journal of Spinal Cord Medicine, Published online: 30 Mar 2017.

Mots-clés: construire sans obstacles, logement accessible

Imprimer

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.
More information Ok