SwiSCI-Host | SPF
SwiSCI-Host | SPS

Guide

Comment prévenir une infection urinaire?

Les infections urinaires peuvent être limitées grâce à des mesures préventives [1]. Parmi celles-ci, on compte :

  • Boire beaucoup: Apporter une quantité suffisante de liquides à l’organisme garantit un fonctionnement optimal de tous les processus. En outre, cela permet de rincer régulièrement la vessie. La boisson à privilégier est l’eau.

  • Vidange de la vessie: Lorsque la vessie pleine n’est pas vidée à temps, cela peut endommager la paroi vésicale ou entraîner une rétention d’urine dans les reins, ce qui à son tour peut provoquer des dommages rénaux considérables. Par conséquent, il est essentiel de vidanger correctement et à temps sa vessie. Il convient pour cela de recourir à la technique adaptée à chacun et de toujours veiller à l’hygiène.
  • Ne pas porter des vêtements trop serrés et veiller à ce que les habits soient propres et secs: Les habits étroits et humides peuvent favoriser la croissance de bactéries indésirables. L’essentiel est de se laver et se sécher rigoureusement après chaque processus de gestion/vidange de la vessie/de l’intestin.
  • Constituer et conserver une flore intestinale saine: Une alimentation saine, variée et équilibrée favorise les bonnes bactéries intestinales. Toutefois, celles-ci sont éliminées par les antibiotiques. Par conséquent, les antibiotiques devraient être utilisés avec la plus grande parcimonie possible, et toujours de façon ciblée, d’après un antibiogramme.

  •  

    Utiliser du jus de canneberge: Le jus de canneberge assure un milieu acide dans la vessie, dans lequel les bactéries sont mal à l’aise. En outre, certains composants peuvent adhérer à des bactéries intestinales de façon à ce que celles-ci ne puissent plus se fixer à la paroi vésicale.
  • Utiliser du D-mannose: Le D-mannose est un type de sucre notamment présent dans les fruits et qui peut empêcher les bactéries de s’installer dans la vessie.

  • Renforcer le système immunitaire: manger sainement, ne pas fumer, bouger régulièrement, éviter le stress, stopper ou réduire la consommation d’alcool et de caféine, recourir à des compléments alimentaires si nécessaire (le micronutriment que constitue la vitamine C assure une acidification de l’urine et créé ainsi un milieu que les bactéries n’aiment pas)

Référence
[1] Plate-forme d’information „Der Querschnitt“: https://www.der-querschnitt.de/archive/27894 

Mots-clés: Infection urinaire

Imprimer

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.
More information Ok